Les Blagues d'Ayla

Crétin

 

Un écrivain très imbu de sa personne,
découvre chez un bouquiniste,
un exemplaire de sa dernière oeuvre
avec inscrite sur la page de garde,
une de ses immenses dédicaces dont il a le secret.
Très énervé, il contaste que le marchand en réclame un prix ridicule.
- «Trois euros, ce n'est vraiment pas cher !»
- «Oh, fait le bouquiniste,
le livre lui-même ne vaut rien, mais en plus,
il y a un crétin qui a gribouillé dessus !»

Concept~Ayla7513©2005 -